Pour revenir à l'accueil
Ne proférez plus des noms d'oiseaux au hasard
Faudrait voir à pas confondre les oiseaux
Elucubrations ornithologiques variées
Pour trouver ce que vous cherchez sur La Plume
Moi en long et en large
Exposition des mes oeuvres
Mes liens, les miens
Créons ensemble !

Petits moments de gloire.
Certes, ce n'est pas (encore) la salle des trophées du Real de Madrid, mais cette page vous présente - non sans fierté - les gratifications dont La Plume peut se vanter. Et comme disait Yul Brinner, il ne faut jamais rater une occasion de crâner.



Mai 1999 : l'Express. Deux mois après sa création, surprise : La Plume fait l'objet d'un entrefilet élogieux dans le supplément culturel du magazine, en rubrique "Multimedia". Il faut dire qu'à l'époque il ne se créait pas un site Internet toutes les demi-secondes...


Octobre 1999 : Eurêka. Entrefilet du même tabac que ci-dessus dans ce magazine de vulgarisation scientifique. Mes chevilles ont considérablement gonflé en quelques mois.


Février 2001 : l'Oiseau Mag. Encore appelé à l'époque "l'Oiseau Magazine", revue spécialisée s'il en est. Y voir mentionnée La Plume au milieu d'autres références ornithologique sur Internet fut un gage flatteur de reconnaissance par "le métier".



Avril 2001 : Planète Québec. Cette fois cela ne fait aucun doute : portée par les vents de la célébrité, La Plume a franchi l'Atlantique et est officiellement citée dans ce magazine en ligne.


Novembre 2001 : Autoroute FM. C'est par une lectrice que j'apprendrai que La Plume a fait l'objet d'une chronique multimedia sur les ondes ! Jamais pu entendre ce qui a été dit, mais ça devait encourager à venir me lire, puisque c'est ainsi que ladite lectrice a atterri sur le site.


Mai 2002 : Notre Temps. On ne se moque pas. Cela n'a rien de ringard que d'être cité dans le magazine des "Seniors". D'ailleurs, nombre d'entre eux, ne sachant plus quoi foutre de leurs journées de retraités, se consacrent à corps perdu à l'ornithologie. D'où la mention de La Plume dans le périodique de nos chères têtes grises.


Octobre 2002 : Le Vif. Petit frère belge de l'Express, Le Vif immite son aîné quelques 3 ans plus tard. Entretemps, l'Internet a explosé est s'est d'autant plus méritoire pour La Plume d'être encore repérable dans l'océan de la Toile...


Octobre 2003 : BFM Radio. A y est, je débite aussi mes élucubrations sur les ondes ! Non, La Plume n'est pas encore une chronique quotidienne. Son auteur est juste l'invité de l'émission "L'atelier numérique".



Janvier 2004 : France Inter. Récidive radiophonique. L'auteur de La Plume est interviewé par Jean Piero pendant sept minutes sans la moindre coupure pub où l'abruti à la voix rectale vante les vertus des tickets Leclerc. Diffusion dans l'émission "Le détail qui...".



Juillet 2006 : Direct 8. Ultime concécration ! Je peux mourir désormais. A l'heure où ne pas passer à la télé est un échec dans la vie, comme le pensent tous ces cuistres qui croient se rattraper sur FACE Book, je suis interviewé vingt minutes sur le plateau de l'émission "Tout va bien" animée par Pauline Lefèvre, future Miss Météo de Canal +.




Renan LEVAILLANT est aussi l'auteur de Pouyo et les oiseaux